Sélectionner une page

L’agilité ! Derrière ce mot, se cache un modèle d’exécution de projet de plus en plus répandu dans les entreprises. Si ces bénéfices ne sont plus à démontrer, tel que la maximisation de la valeur métier, son côté flexible sur le périmètre est anxiogène pour les acheteurs. La contractualisation peut, dès lors, prendre des aspects de chemin de croix, tant pour l’acheteur que le fournisseur.

La principale crainte de l’acheteur, c’est d’être face à une promesse technique que le fournisseur ne saura pas honorer. L’acheteur va alors chercher les moyens de le piloter et l’engager. Le moyen confortable d’y remédier ? Retomber dans un modèle d’engagement forfaitaire avec des coûts et un périmètre figés.

Trois points clés sont développés par Mélanie Spagnuolo et Jérémie Peuf

– Le forfait : la facilité apparente,

– Un modèle adapté, des KPI engageants : le capacitaire

– Maintenir les notions d’agilité dans le contrat

Cliquer sur le lien vers l’article pour découvrir son contenu. 

Comment concilier les enjeux de l'acheteur et ceux du fournisseur parfois contradictoires lors d'un projet agile ?

Une analyse de Jérémie Peuf et Mélanie Spagnuolo à lire dans Decision Achats. 

Nous pouvons vous accompagner sur la mise en place de vos contrats pour des prestations de développement en méthode agile.

Contactez-nous

8 + 7 =